Séminaire Épiphymaths

Jeudi de 9h30 à 11h en salle 316Bbis au Laboratoire de mathématiques de Besançon

Épiphymaths est un mot-valise pour Épistémologie, physique, mathématiques.

Thèmes de l’année

[Thèmes 2020-2021] [Thèmes 2020-2021]

Programme

Pour le programme, consultez aussi les messages de la liste Épiphymaths.

Jeudi 19 novembre: Uwe Franz. De l’ami de Wigner à la question de l’existence d’une « réalité objective » (suite, par visioconférence).

Nous regarderons un peu plus en détail l’expérience proposee par Časlav Brukner, ainsi que des variations et réalisations récentes.

Jeudi 22 octobre: Joël Garnier. Physique et métaphysique (suite: les moyens).

Jeudi 15 octobre: Joël Garnier. Physique et métaphysique (suite: les objets).

Une hiérarchie métaphysique, épistémologie, physique ?

1er problème. Les frontières ne sont ni nettes ni étanches (par exemple, la notion de phénomène implique une perspective épistémologique liée au sujet connaissant et une perspective métaphysique liée à l’objet d’enquête).

2e problème. L’intrication des plans physique, métaphysique et épistémologique implique l’impossibilité d’une hiérarchie globale mais invite à réfléchir à une architectonique dynamique ; c’est-à-dire, à considérer que selon les degrés d’évolution du discours métaphysique, physique et épistémologique le questionnement le plus fondamental, celui qui serait requis préalablement à tout discours appartenant à l’une des deux autres catégories, puisse varier. Les questions et les problèmes envisagés peuvent surgir de l’un ou l’autre de ces trois modes d’investigation, les voies menant aux réponses ou solutions possibles peuvent également émaner indifféremment de l’une ou l’autre de ces visées.

La complémentarité de ces trois visées n’a pas un sens bohrien. En effet, loin de s’exclure mutuellement, elles doivent être concomitantes, non seulement pour ce qui concerne la genèse des théories, mais encore pour être capables d’envisager les fins poursuivies, y compris, peut-être, les développements techniques qui s’ensuivent et peuvent engendrer de funestes résultats adventices.

Jeudi 8 octobre: Joël Garnier. Physique et métaphysique.

Jeudi 1er octobre: Uwe Franz. De l’ami de Wigner à la question de l’existence d’une « réalité objective ».

Une équipe en Australie et à Taiwan a récemment mis au point une expérience du type « Wigner’s friend » pour vérifier si la mécanique quantique permet d’inclure l’observateur dans la description d’un système physique. Nous regarderons ensemble quelques publications concernant cette expérience et nous demanderons si cette expérience remet bien en question, comme certains semblent le penser, l’existence d’une réalité objective.

Jeudi 24 septembre : Rentrée du séminaire.

Publications et archives

Accéder aux publications du séminaire.

Voir le programme 2008-2009, 2009-2010, 2010-2011, 2011-2012, 2012-2013, 2013-2014, 2014-2015, 2015-2016, 2016-2017, 2017-2018, 2018-2019, 2019-2020.

Accéder aux prises de note du séminaire.